Mireille Mathieu – Je me parle de toi

Quand les oiseaux de nuit
Prennent peur de leur ombre
Quand les dockers s’ennuient
Dans leur bière et qu’ils sombrent
Je me parle de toi
Je me parle de toi
Quand les loups en désordre
Jaillissent des parkings
Quand les boxeurs vont mordre
La poussière des rings
Je me parle de toi
Quand les larmes des clowns
Viennent fendre la pierre
Quand les instants d’amour
Deviennent années-lumière

Je me parle de toi
Jusqu’au bout de mes rêves
J’ai le blues dans la voix
L’absence au bord des lèvres
Et j’ai le mal de toi
Lorsque le jour se lève
Et qu’il fait froid
Je me parle de voie
Sur d’étranges musiques
Je me parle de toi
Dans un monde magique
Je n’ai que des pourquoi
Et pour que tu m’expliques
Je me parle de toi
Je me parle de toi

Quand la pluie d’Étretat
Rêve de l’Atlantique
Quand le petit Mozart
Pleure sur sa musique
Je me parle de toi
Je me parle de toi
Quand les chevaux de bois
Retrouvent leur prairie
Quand le chasseur abat
L’oiseau de paradis

Je me parle de toi
Jusqu’au bout de mes rêves
J’ai le blues dans la voix
L’absence au bord des lèvres
Et j’ai le mal de toi
Lorsque le jour se lève
Et qu’il fait froid
Je me parle de toi
Sur d’étranges musiques
Je me parle de toi
Dans un monde magique
Je n’ai que des pourquoi
Et pour que tu m’expliques
Je me parle de toi
Je me parle de toi
Je me parle de toi

Добавить комментарий

Ваш e-mail не будет опубликован. Обязательные поля помечены *

*

*CAPTCHA изображение

Можно использовать следующие HTML-теги и атрибуты: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>